The First Bridge (2020)

  • Laila Pakalniņa, – Latvia
  • 12min

FR – The First Bridge parle de frontières, de barrières et des moyens pour les franchir afin de voir ce qu’il se passe de l’autre côté. Un film sur le temps, tourné avec des pellicules Kodak achetées en 1997, découvertes intactes en 2018. Un nouvel exemple réjouissant de la créativité si particulière de Laila Pakalniņa (Ateliers VdR 2013).

Laila Pakalniņa (Ateliers VdR 2013) est bien connue à Visions du Réel. Le Festival reconnaît depuis longtemps son travail innovant et plein d’esprit qui bouscule les frontières poreuses entre les territoires du documentaire et les strates hybrides de la fiction. Depuis des décennies, elle ne cesse de nous interpeller par la qualité de son travail, quels que soient les formats et les genres. The First Bridge est une nouvelle preuve réjouissante de sa créativité unique. The First Bridge parle de frontières, de barrières, et des moyens de les dépasser afin de voir ce qui se passe de l’autre côté. Pour une fois, laissons la réalisatrice présenter, comme elle seule peut le faire, son propre travail. « Le pont de Krāslava est le premier à avoir été construit au-dessus de la rivière de Daugava en Lettonie – une porte pour la Daugava entre la Biélorussie et la Lettonie. Tout film évoque le temps, mais celui-ci peut-être un peu plus que les autres encore, car il a été tourné en pellicule Kodak Eastman Plus-X Negative 5231 achetée en 1997 et retrouvée intacte en 2018. Nous dédions donc The First Bridge à la pellicule. »

– Giona A. Nazzaro

EN – The First Bridge is a film about frontiers, barriers, the ways to cross over and see what goes on, on the other side. But it also a film about time, as it was shot on Kodak Negative Films acquired in the year 1997 and discovered intact in 2018. A new example of the deliciously unique creativity of Laila Pakalniņa (Ateliers VdR 2013).

Laila Pakalniņa (Ateliers VdR 2013) is a household name at Visions du Réel. The Festival has always cherished her witty and extremely creative work, challenging the boundaries along the so-called documentary territory and the layered realms of hybrid fiction. What has always been astonishing throughout her decades long career, is the consistent quality of her work, regardless of formats or genres. The First Bridge is another wonderful example of her deliciously idiosyncratic creativity. The First Bridge is a film about frontiers, barriers, the ways to cross over and see what goes on, on the other side. And for once it is best to leave the floor to the director who knows best how to introduce her new work. “Krāslava bridge is the first bridge built over the river Daugava in the territory of Latvia—a gate for the Daugava river from Belarus to Latvia”, explains Laila Pakalniņa. “Every film is about time, but ours maybe a bit more than others as it was shot on Kodak Eastman Plus-X Negative Film 5231, acquired in the year 1997 and discovered intact in 2018. So, we are dedicating The First Bridge to film stock”.

– Giona A. Nazzaro

Director

Laila Pakalniņa

Producer

Laila Pakalnina

Language(s)

No Dialogue