sòne: (2020)

  • Daniel Kemény, — Switzerland
  • 1h 15m

> Voir l’introduction – Carte Blanche
> Voir la discussion avec le réalisateur
> Watch introductory Carte Blanche
> Watch the discussion with the filmmaker


FR— Daniel Kemény revient après vingt ans sur le lieu de son enfance, le village de Pietrapaola en Calabre. À la recherche d’un temps perdu, le cinéaste récolte les récits musicaux, réunit leurs protagonistes et donne une nouvelle vie à ces souvenirs, jouant ainsi le passeur généreux d’une histoire orale d’un monde dont les traditions populaires se meurent.

Daniel Kemeny revient après vingt ans sur le lieu de son enfance, le village de Pietrapaola en Calabre. Accroché à un pic rocheux, le village compte 200 habitant.e.s pour 20 000 autrefois. Dans ce voyage aux origines, le cinéaste dévale les rues vides du patelin à la recherche du temps perdu. Les résident.e.s se font peu à peu visibles et la réparation du fil de l’histoire peut alors commencer. Daniel récolte les récits musicaux, réunit les protagonistes, recompose des instants, donnant une seconde vie aux souvenirs. Pour impulser ce nouveau souffle, il invite son monde à reprendre le cours des événements. Des cassettes audio mises de côté aux guitares cassées, s’organise tout d’abord une remise en marche, qui provoque les sourires d’habitant.e.s dont les sensations induites par la musique n’avaient été éprouvées depuis trop longtemps. De par cette réactivation de la mémoire, Daniel joue également le rôle de passeur généreux qui contribue à faire persister l’histoire orale d’un monde dont les traditions populaires se meurent souvent dans l’indifférence.

— Tom Bidou

EN — Daniel Kemény returns twenty years later to the place of his childhood, the village of Pietrapaola in Calabria. In search of lost time, the filmmaker collects musical accounts, brings together their protagonists and gives these memories a new life, thus playing the generous transmitter who helps keep alive the oral history of a world whose popular traditions are dying off.

Daniel Kemeny returns twenty years later to the place of his childhood, the village of Pietrapaola in Calabria. Hanging to a rocky peak, the village has 200 inhabitants compared to 20,000 in the past. In the journey into the past, the filmmaker hurtles down the hamlet’s empty streets in search of lost time. The residents gradually become visible and the repairing of the thread of history can thus begin. Daniel collects musical accounts, brings together protagonists and reconstructs moments, giving memories a second life. To propel this new lease of life, he invites his people to return to the course of events. From audio cassettes left aside to broken guitars, a relaunch is organised first, bringing blissful smiles to inhabitants who had not experienced musical sensations for a long time. In view of this reactivation of memory, Daniel also plays the role of the generous transmitter who helps keep alive the oral history of a world whose popular traditions often die off in indifference.

— Tom Bidou

Director

Daniel Kemény

Producer

Michela Pini

Language(s)

Italian