On Hold (2020)

  • Laura Rantanen, – Finland
  • 20min

> Voir l’introduction – Carte Blanche
> Watch introductory Carte Blanche


FR – Sur la base d’appels anonymes à une ligne d’assistance destinée à des adolescents, On Hold fait entendre une parole dissonante. Récités ici par des personnes âgées, ces témoignages interrogent la construction de la masculinité et son héritage générationnel. Entre humour et effroi, le film dévoile les non-dits d’une société malade.

Sur la base d’appels téléphoniques anonymes à une ligne d’assistance destinée à des jeunes hommes de moins de 20 ans, Laura Rantanen construit un dispositif cinématographique singulier. Dotée d’un bagage en anthropologie, la cinéaste se sert de ces récits pour étendre son champ d’étude. Dans des plans essentiellement fixes, au coeur de leurs appartements ordinaires, les témoignages sont récités par des personnes âgées. Cette distanciation, provoquant un certain humour, redéploye par la même occasion les enjeux noués par les textes. Racisme, homophobie, rapport aux jeux vidéo, isolement : ce sont pêle-mêle les sujets qui traversent la tête de nombreux ados. Cette parole à la fois libre et crue dépeint la manière dont se diffuse une certaine construction de la masculinité. Le déplacement générationnel opéré par On Hold permet d’interroger avec raison l’héritage de ces structures de pouvoir et le type de relations qui en découlent. Avec recul et lucidité, Laura Rantanen alerte sur une société malade tout en tenant pour responsables des acteurs devenus invisibles au fil du temps.

– Tom Bidou

EN – On the basis of anonymous telephone calls made to a helpline for teenagers, On Hold makes us hear a dissonant speech. Recounted here by older people, these testimonies are the occasion to question the construction of masculinity and its generational heritage. Between humour and dread, the film unveils what remains unsaid in a sick society.

On the basis of anonymous telephone calls made to a helpline for young men aged under 20, Laura Rantanen builds a singular cinematographic apparatus. Equipped with a background in anthropology, the filmmaker makes use of these accounts to extend her field of research. In primarily still frames, in the heart of their ordinary apartments, their testimonies are recounted by old people. This detachment, provoking a certain humour, again brings out the issues involved in the texts at the same time. Racism, homophobia, relationships with video games, isolation: these are the jumble of subjects that go through the minds of many teenagers. This speech, which is both free and raw, depicts the manner in which a certain construction of masculinity is diffused. The generational shift undertaken by On Hold lets us rightly question the heritage of these power structures and the type of relations that result from them. With hindsight and lucidity, Laura Rantanen raises the alert on a sick society while holding to account actors who have become invisible over time.

– Tom Bidou

Director

Laura Rantanen

Producer

Anna Mellin

Language(s)

Finnish