Lazarus' Hunger (2020)

  • Diego Benevides, – Brazil
  • 17min

> Voir l’introduction – Carte Blanche
> Watch introductory Carte Blanche


FR – Dans la campagne brésilienne, le village de Monteiros accueille chaque année un événement singulier. Lorsque les prières d’une personne sont exaucées, elle fait l’offrande d’un festin aux chiens du village. Entre célébration religieuse et croyance populaire, Lazarus’ Hunger documente avec force la réunion d’une communauté.

Dans la campagne brésilienne, une meute de chiens d’un petit village appelé Monteiros aspire à une nouvelle fête annuelle qui leur est offerte comme un serment pour Saint-Lazare. L’image de Saint-Lazare est souvent représentée par un homme mourant entouré de chiens léchant les blessures de ses jambes. Dérivé d’une parabole biblique, il a été fait de Lazare un mendiant sanctifié comme protecteur des animaux et des lépreux. Dès lors, vénéré, il lui est demandé la grâce d’être guéri des maladies de la peau. Le montage du film est rythmé au gré des préparatifs de l’événement, auxquels Diego Benevides voue une attention saisissante. Sans dévoiler la nature du rite, le film documente les étapes de cette procession. Au plus près de l’action, le cinéaste rend compte du caractère sacré de chaque geste, du tambour battant à la cuisson de la nourriture en passant par l’étendage de la nappe qui sert à accueillir le repas. En émane une multitude de tableaux dont la puissance des images donne à voir cette célébration religieuse comme le lieu de réunion d’une communauté populaire.

– Tom Bidou

EN – In the Brazilian countryside, the village of Monteiros hosts a unique event every year. When a person’s prayers are granted, they offer the village’s dogs a feast. Between religious celebration and popular belief, Lazarus’ Hunger powerfully documents a community coming together.

In the Brazilian countryside, a pack of dogs in a small village called Monteiros aspire to a new yearly feast that are offered to them as a pledge to Saint Lazarus. The image of Saint Lazarus is often represented by a dying man surrounded by dogs licking the wounds of his legs. Derived from a biblical parable, the story of Lazarus made him a beggar, canonised as protector of animals and lepers. Henceforth, venerated, he is asked to cure people of skin diseases. The film’s editing follows the rhythm of the preparations for the event, to which Diego Benevides devotes striking attention. Without unveiling the nature of the ritual, the film documents the stages of this procession. Close up to the action, the filmmaker takes into account the sanctity of each gesture, from the beating drum to the cooking of the food, to the hanging out to dry of the table cloth that is used for the meal. What arises is a multitude of tableaux in which the power of the images reveals this religious celebration as the meeting place for a community of people.

– Tom Bidou

Director

Diego Benevides

Producer

Diego Benevides

Language(s)

Portuguese