Heidi en Chine (2020)

  • François Yang, – Switzerland, France
  • 1h 22m

Disponible le 30 avril dès 17:00 pendant 24h sur rts.ch, uniquement en Suisse
> Voir le film
> Voir l’introduction – Carte Blanche
> Voir le Questions & Réponses
Available for 24h from 30 April at 17:00 on rts.ch, in Switzerland only
> Watch film
> Watch introductory Carte Blanche
> Watch Q&A (in French)


FR – En 1946, Heidi est confiée par son père à une famille suisse. Il ne reviendra jamais la chercher. Aujourd’hui, François Yang interroge sa mère sur son passé. En découle un voyage en Chine en quête d’une reconstitution mémorielle. Au contact de ses frères et sœur, Heidi mesure l’ampleur du drame vécu par sa famille restée en Chine, persécutée par le Parti Communiste.

En 1946, Heidi est confiée par son père à une famille suisse. Elle ne le sait pas encore à cet instant-là mais jamais il ne reviendra la chercher. Plus de soixante-dix ans plus tard plus tard, François Yang interroge sa mère au sujet de son passé. Les souvenirs d’Heidi ne composent qu’une infime partie du puzzle familial. S’ensuit alors un voyage en Chine en quête d’une reconstitution mémorielle. Là-bas, résident encore un frère, un demi-frère et une demi-soeur, qui chacun.e.s témoignent de leur histoire. À travers sa simplicité, le dispositif cinématographique mis en place par François joue un rôle décisif dans cette irruption de la parole tant il est visible qu’il participe de la légitimation de la démarche d’Heidi. Leurs récits mêlent la petite et grande histoire, le destin des membres de la famille persécutée par le Parti Communiste chinois racontant également les soubresauts politiques traversés par le pays depuis l’après-guerre. Face à la douleur qui se noue sous ses yeux, Heidi trouve une forme d’apaisement, saisissant enfin qu’elle a peut-être échappé au pire.

– Tom Bidou

EN – In 1946, Heidi is entrusted to a Swiss family by her father. He will never come back for her. Today, François Yang questions his mother about her past. What follows is a journey to China, a quest to reconstruct memory. Through contact with her brothers and sister, Heidi measures the extent of the drama experienced by her family that remained in China, persecuted by the Communist Party.

In 1946, Heidi is entrusted to a Swiss family by her father. At the time she does not know, but he will never come back for her. More than seventy years later François Yang questions his mother about her past. Heidi’s memories make up only a tiny part of the family jigsaw. What follows is a journey to China, on a quest to reconstruct memory. A brother, a half-brother and a half-sister still live there and each tells their story. Through its simplicity, the cinematographic apparatus set up by François plays a key role in this eruption of speech as it visibly contributes to legitimise Heidi’s undertaking. Their accounts mix story and history, the fate of the family’s members persecuted by the Chinese Communist Party thus recounting the political upheavals experienced by the country since the post-war period. In the face of the pain that builds up before her eyes, Heidi finds a form of healing as she finally grasps that she perhaps escaped the worst.

– Tom Bidou

Language(s)

French, Cantonese